Our Blog

Coaching face à face ou à distance ?

coaching face-à-face ou à distance, développer le leadership, optimiser l'organisation, formation, coaching, consultation, service conseil cm, Corine Markey

Qu’est-ce qui est le plus efficace ?

Avant de faire mes études de coaching à distance avec Coaching de Gestion Inc., j’avais un a priori en faveur du coaching face à face. Le coaching à distance via le téléphone ou via Zoom me semblait incomplet.

Pendant deux ans, en suivant ma formation de coach professionnelle, j’ai pratiqué intensément l’écoute et le coaching à distance. En conséquence de cet entrainement, j’en suis venue à préférer ne pas avoir de distraction visuelle. Cette façon de faire permet d’accorder toute mon attention à mon coaché via l’écoute. Détecter un soupir, un changement de ton de voix ou de rythme, sont des indices très pertinents par exemple. En plus, ceux-ci risquent d’échapper à notre attention quand on porte notre attention sur le non-verbal.

J’ai donc acquis la conviction qu’une écoute réelle, profonde et entière est très aidante et efficace.

Lors d’un récent rafraîchissement à la méthode PNL (Programmation Neuro Linguistique), j’ai vu l’étonnement dans les yeux des enseignantes quand je parlais de cette profondeur d’écoute au téléphone. En effet, la PNL accorde beaucoup d’importance à la calibration de l’observation visuelle.

Surgissent alors les questions :

  • Observer le non-verbal est-il une distraction ou est-il une nécessité en coaching ?
  • Qu’en est-il vraiment ?
  • Que dit la science ?

Pour en avoir vraiment le cœur net, j’ai fait des recherches pour vérifier si une étude comparative avait été faite entre les effets du coaching face à face et à distance.

Hourra ! Bingo ! J’ai trouvé un article publié par l’association psychologique Américaine (American Psychological Association) dans son « Consulting psychology journal » : « A comparison face-to-face and distance coaching practices : coaches’ perceptions of the role of the working alliance in problem resolution » .

Et voici les conclusions fort pertinentes de cette étude comparative entre le coaching face à face et à distance. 102 coachs se sont qualifiés pour contribuer à cette étude :

  1. Aucune différence significative n’a été constatée dans l’alliance de travail ou la résolution de problèmes entre les conditions d’entraînement face à face et à distance.
  2. Ces résultats prouvent que le coaching à distance peut être aussi efficace qu’un coaching face à face. Ce que je cherchais à démontrer !
  3. En termes de fiabilité de cette étude : Pour que ces données soient plus solides, il faudrait qu’une étude semblable porte sur un échantillon de coachs plus significatif et que les questions soient posées aussi aux coachés.
  4. Étant donné la jeunesse de la profession du coaching, c’est un bon début !
  5. D’un point de vue pratico-pratique, cela prend des conditions gagnantes que ce soit pour le coaching face à face ou le coaching à distance avec vidéo ou au téléphone. En résumé, voici un tableau synthétique de ces conditions gagnantes :
Face à face À distance
Avec vidéo sur le web Au téléphone sans image
Préparation avant la séance x x x
Un environnement calme se prêtant à l’introspection x x x
Coaching d’équipe (1) x NA NA
Coaching de groupe (co-développement) (2) x x x
Coaching individuel (3) x x x
Déplacement x NA NA
Décalage horaire NA Possible Possible

NA = Non Applicable.

Quelques explications en lien avec la pratique du coaching:

  1. Lorsque je coache des équipes dans des entreprises qui ont un enjeu de retour à la rentabilité ou de croissance, le fait d’aller dans leur environnement est une condition gagnante. En effet, c’est moins praticable si le coach n’est pas au même endroit que celui où se trouve l’équipe. Si un membre de l’équipe se tient à distance, c’est possible avec la vidéo conférence ou une conférence téléphonique.
  2. Pour des personnes exerçant la même profession (gestionnaire, responsable de la qualité, entrepreneur en démarrage, …), le fait de faire du coaching de groupe est très efficace. Les participants peuvent choisir s’ils sont client ou enquêteur/expert. Cela se déroule en 6 étapes. Il est important que le coach prenne le temps de bien établir un climat de confiance. J’observe que cela prend environ 3 rencontres pour que les membres du groupe s’approprient le processus et se sentent en confiance que nous soyons au même endroit ou à distance. Pour plus d’informations voir le livre d’Adrien Payette sur le codéveloppement.
  3. Enfin, en ce qui concerne le coaching individuel, cela dépend de la préférence du client et du coach. J’ai des clients qui se déplacent pour me rencontrer, d’autres qui sont confortables avec l’utilisation d’une vidéo sur le web (Skype ou Zoom) ou encore au téléphone. Parfois, c’est une question de distance avec ou sans décalage horaire. Il est possible de commencer par un coaching face à face et de poursuivre avec des séances de coaching à distance.

En conclusion, pour ceux qui avaient des doutes sur l’efficacité du coaching à distance, une étude scientifique démontre qu’il n’y a pas de différence significative avec le coaching face à face.

En plus, avec l’évolution technologique et les défis de gestion du temps liés aux déplacements, le coaching à distance a un bel avenir.

Si vous avez des questions sur le coaching  n’hésitez-pas à nous contacter!

Je vous invite à vous inscrire à mon infolettre mensuelle du SPLING en affaires. Voici le lien vers mes autres articles de blog  dans lesquels je partage d’autres trucs et observations pour développer le leadership et optimiser l’organisation !

Corine Markey : Coach Professionnelle Certifiée, formatrice agréée et conférencière.

Tags: , , , , , , ,

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!

X